Quand le vin se fait chair. Entre matérialité et immatérialité : du sacré au profane

Anne Parizot, Benoît Verdier

Gastronomie et œnologie sont sur le devant de la scène et sont largement médiatisés. Le vin, boisson au double visage, nectar des dieux et produit de l’homme, représente à lui un seul un lexique riche et haut en couleurs que glossaires, dictionnaires et autres supports.

La description visuelle, olfactive et gustative d’un vin puise son originalité dans l’emprunt à la figure humaine (physique et caractère) ou à ses attributs (corsage, etc.) tout en conservant une part de sacré.

Cette communication analyse donc comment le vin à partir de son ancrage religieux exploite ses ressemblances anthropomorphiques en s’appuyant sur un corpus spécifique, Cette approche s’inscrit dans une démarche communicationnelle fondée sur les sciences de l’information et de la communication dont l’interdisciplinarité soulignera les emprunts à l’histoire, la sociologie, la sémiotique afin de définir un sensible qui prend forme.

Anne Parizot est maître de conférences HDR en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Elle s’intéresse à la dimension du sens et des sens dans les discours à la fois sensoriels, sensibles et symboliques rencontrés dans le domaine culinaire mais aussi social et sociétal et qui se déploie sous toutes formes de supports. Ses travaux s’inscrivent également dans la socio et l’ethno-terminologie qui visent à référencer les unités terminologiques présentes dans les discours.

Stengel K. et Parizot A., 2016, Ecrits et discours culinaires, quand les mots se mettent à table, L’Harmattan, Coll. Questions alimentaires et gastronomiques,

PARIZOT A., 2016, « De la publicité : du goût à la langue » in Ecrits et discours culinaires, quand les mots se mettent à table, sous la direction de Kilien Stengel et Anne Parizot, L’Harmattan, Coll. Questions alimentaires et gastronomiques, p.17-32.

PARIZOT A., 2015, « Image du vin et construction de l’espace sensible » Sensible et communication, sous la direction de Jean-Jacques Boutaud, Iste, p. 141-159.

PARIZOT A., 2015, « Saveurs rhétoriques : de la mise en mots à la mise en bouche. Vers une trinité du sensible », in Le discours et la langue, Revue de linguistique française et d’analyse du discours, EME Ed. Parlers de table et discours alimentaires, sous la direction de Pascal Lardellier, p. 15-27

PARIZOT A., 2015, « Gastronomie : entre transparence et opacité. Un jeu d’ombre et de lumière », Colloque international Goûts et identités culturelles, Université de Bourgogne, 17 et 18 décembre 2014. Dijon, Lexia n°19-20, p. 65-79.

PARIZOT A., 2015, « Michelin : du culte du secret à la transparence ? » In Andrea Catellani, Christine Hambursin, Thierry Libaert (eds.), « La communication transparente. Communication, organisations et transparence », Presses Universitaires de Louvain, p. 283-296.

PARIZOT A., 2012, « Bibendum semper vivat », in L’entreprise et le sacré, regards transdisciplinaires sur la sacralité en entreprise, Paris : Ed. Hermès-Lavoisier, p. 443-482.

Benoît Verdier est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Ses travaux portent actuellement sur le processus de médiatisation des collectifs de travail dans l’information, la fiction et les médias sociaux. Les groupes professionnels étudiés sont les vignerons, les policiers et les professionnels du croire.

VERDIER B., 2016, Alcool, vin et santé dans le discours institutionnel : le cas du SGV in Georgopoulos T. (dir) Le Droit du Vin et la Santé publique, , Paris : Éd. Mare et Martin

VERDIER B., CONNAN P.-Y., LE SAULNIER G., 2016, « Quand une profession taiseuse se dévoile sur le web : les ethè discursifs élaborés dans les blogs de policiers », Itinéraires [En ligne], 2015-3, mis en ligne le 01 juillet 2016 [URL : https://itineraires.revues.org/3145]

VERDIER B., 2016, « Médiatisation des professionnels du Croire », in Cahiers de la SFSIC, n° 12, Douyère D. (coord.), dossier « Le religieux, le sacré, le symbolique et la communication », p. 191-194

VERDIER B., 2016, « Le discours homilétique comme dispositif de narration », Télévision, n° 7, p. 101-113

VERDIER B., 2013, « Construction d’une rhétorique professionnelle : la notion de terroir dans la Champagne Viticole de 1909 à 2010 », in Wolikow S. (dir), La construction des territoires du Champagne : 1811-1911-2011, Dijon, Éd. Universitaires de Dijon, p. 303-315

VERDIER B., 2014, « La communication de la foi à travers le prisme médiatique d’une série télévisée : “Ainsi soient-ils”, médiateur d’un croire universel ? », in Bratosin S., Tudor M.-A. (dir), Espace Public et communication de la foi, Montpellier, Éditions IARSIC, p. 229-241